Les aides pour le commerce du Pays Entre Seine et Bray
Recherche

Un bilan positif pour l'Opération de Modernisation de l'artisanat et du commerce


D’octobre 2003 à décembre 2007, ce sont près de 66 commerçants et artisans qui ont été soutenus dans leurs projets de développement, d’informatisation et d’aménagement. Plusieurs centre-bourg en ont été revivifiés. Les derniers travaux chez les commerçants aidés se terminant, le Pays entre Seine et Bray a souhaité évaluer l'impact des subventions versées. Pour ce faire un questionnaire a été envoyé à l'ensemble des structures subventionnées et les résultats ont été analysés durant l'automne. Voici les principales conclusions.

L'opération Collective de Modernisation de l'artisanat et du Commerce en chiffre

Suite au diagnostic de territoire du Pays, réalisé en 2001-2002, les élus et les acteurs locaux ont constaté une certaine fragilité du tissu artisanal et commercial (baisse du nombre d’entreprises, difficulté de transmission des entreprises, faible compétitivité,….), alors que la population périurbaine de ce secteur augmentait et que cette clientèle dispose d’un pouvoir d’achat et d’un profil favorables aux commerces de qualité.

Aussi, le syndicat mixte du Pays entre Seine et Bray a souhaité initier une Opération Collective de Modernisation de l’artisanat et du commerce sur son territoire avec pour objectifs :
- de maintenir le tissu commercial et artisanal ;
- de l’accompagner dans sa nécessaire modernisation et son développement.

Il s'agissait de financer des aides pour les projets de modernisation des artisans et commerçants du territoire. Pour ce faire, le Syndicat Mixte a sollicité l'appui financier de l'Etat par le biais des fonds FISAC et du Conseil Général de Seine-Maritime. Ce sont ainsi près de 400 000 € (50 % Etat, 25 % Département et 25 % Pays entre Seine et Bray) d'aides qui ont pu être mobilisées pour aider le commerce et l'artisanat local.

Au final, ce sont les projets de 66 entreprises et de 3 communes qui ont été aidés. Pour les premières, ces aides ont d'ores et déjà générées près de 2 400 000 € de travaux. La répartition des projets était relativement homogène sur le territoire avec trois ou quatre pôles principaux : Buchy, Montville, Quincampoix, Clères et Ry.

L'impact de l'opération

Quels impacts ont eu les travaux aidés par l\


L’analyse financière de l’opération ne permet pas d’en faire une évaluation complète et fidèle. Une analyse plus qualitative était donc souhaitable pour juger pleinement de l’intérêt et de l’impact du dispositif. A cette fin, les Chambres consulaires, partenaires techniques de l’OCM, étaient chargées de faire le suivi et de réaliser des bilans pour chaque commerçant ou artisan. Pour compléter ce suivi, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des bénéficiaires de l’opération, permettant d’approfondir leur vision de l’impact de l’opération.

Suite à cet envoi, 35 commerçants et artisans ont répondu à l’ensemble du questionnaire et 2 ont indiqué avoir revendu leurs fonds, soit 37 réponses sur 64 dossiers clos. Le nombre de réponses dépassant 50 % du nombre de bénéficiaires permet de considérer les résultats comme relativement représentatifs.

De manière synthétique, l'analyse des réponses démontre que les projets aidés par l’OCM ont eu un impact économique réel que ce soit en termes d’évolution du chiffre d’affaires ou de création d’emplois. 39 % des entreprises qui ont répondu déclarent avoir créé au moins un emploi. Ce résultat a été confirmé par les chambres consulaires lors des bilans de réalisation des travaux.

Cet impact économique est renforcé par l’amélioration de la capacité de reprise de ces entreprises modernisées. Les futurs repreneurs pourront alors trouver un équipement opérationnel. L’OCM en aidant en amont la modernisation des entreprises peut donc en faciliter la reprise par de jeunes entrepreneurs.

L'OCM a donc rempli son objectif en aidant à consolider le tissu économique et l'emploi de notre territoire rural.

Si vous souhaitez en savoir plus, l'ensemble de l'évaluation est téléchargeable en cliquant ici.


Syndicat mixte Pays Seine et Bray - Siège administratif – 30, place de la Mairie – 76116 Blainville-Crevon
Tél : 02 35 23 86 18 - Fax : 02 35 23 91 78 - Ouvert du Lundi au Jeudi de 13h30 à 17h30 ou sur rendez-vous
Conception et hébergement ehoui