http://www.seineetbray.fr

Le Pays entre Seine et Bray, territoire attractif


Aux portes de Rouen, le Pays entre Seine et Bray bénéficie d'une véritable dynamique démographique qui se confirme à chaque recensement. l'attractivité du territoire est dû à son environnement mais également à son accessibilité par tous types de transports...

Un territoire dynamique aux portes de Rouen

Le Pays Entre Seine et Bray borde l’agglomération rouennaise, son principal point d’appui, s’étend au Nord jusqu’à une ligne Grugny - Buchy, forme une pointe étroite à l’ouest qui descend jusqu’à Montigny et s’élargit en éventail à l’est jusqu’aux confins du Pays de Bray et au-dessous du Pays du Vexin Normand.

Le Pays est de taille modeste par rapport à ses homologues de Haute-Normandie : il représente respectivement 4,2 % et 2,5 % de la surface et de la population régionale. Il est constitué de 62 communes regroupées en 3 communautés. Occupant une surface de 512 km2, il comptait, en 1999, 45 000 habitants ; il en compte aujourd’hui 3 000 de plus.

Comparé aux autres Pays, entre Seine et Bray est celui qui a connu la plus forte progression lors des deux dernières périodes intercensitaires : + 9 % entre 90 et 99, + 7 % entre 99 et 2006. Ce dynamisme est surtout dû au pouvoir d'attraction du territoire : en effet, plus de la moitié de la population supplémentaire est liée à un solde migratoire positif.

Un territoire irrigué par des axes de transport structurants

L’accessibilité externe bénéficie de la position géographique du Pays : au Sud tous les moyens de communication propres à Rouen peuvent être utilisés ; à l’Ouest il existe les voies autoroutières vers Dieppe et Le Havre ; à l’Est le Pays s’ouvre vers la Picardie voisine et au-delà la Belgique grâce aux axes A28 – A29.

En interne, l’accessibilité est facilitée par l’existence de deux axes Nord – Sud gratuits (A28 et A150/151 – A29) et par la présence de la RN31 qui traverse la pointe Sud – Est du Pays. Un réseau de routes secondaires de proximité et touristiques sillonne le territoire : de Montville ou Clères vers Buchy pour la direction Ouest – Est, d’Elbeuf-sur-Andelle à Buchy, de Quincampoix à Claville-Motteville, d’Eslettes à Clères et La Houssaye-Bérenger pour la direction Sud – Nord.

Les voies de chemin de fer qui traversent le Pays suivent les mêmes directions que les voies autoroutières, garantissant l’accès à Paris, au Havre, à Dieppe, à Amiens – Lille et à Beauvais – Pontoise. Sept lignes d’autobus au départ de la capitale régionale et bénéficiant à une quarantaine de communes assurent la desserte interne du Pays ; s’y ajoutent diverses lignes scolaires.

http://www.seineetbray.fr